Tagore R.
 
 
 

action
Peser l'homme en fonction de ce qu'il veut (Nietzsche, l'acte-intensit√©), de ce qu'il peut (Val√©ry, l'acte-comp√©tence), de ce qu'il doit (Tolsto√Į, Tagore, les francs-ma√ßons, l'acte-performance) - je le r√©duirais √† ce qu'il vaut dans l'art de fabrication de balances et de l'inaction.
auteur,balance,hommes,intensité,savoir,valoir

tagore r.
La terre s'agrippe à l'arbre pour ses services rendus, le ciel ne lui demande rien en retour.
action
C'est pourtant au ciel que l'arbre adresse ses fleurs et promet ses cimes. La terre et le ciel sont muets, c'est l'arbre qui parle. Ou celui qui le prie comme Xerxès de Haendel.
arbre,éléments,étoile

tagore r.
Celui qui applique sa force, prouve sa faiblesse.
action
Celui qui trouve un emploi à sa faiblesse prouve son intelligence. La faiblesse coule de source, la force vient des confluents ; à l'estuaire elles deviennent indiscernables.
contrainte,force,temps

tagore r.
La passion est la perversion de l'amour, et que seule peut redresser la vérité de l'amour.
amour
Tout redressement, dans l'amour, le prive de sa n√©cessaire √©lasticit√©. D√®s que l'amour s'engage dans un droit chemin, il est s√Ľr de ne plus avoir besoin de son √©toile. La v√©rit√© de l'amour ne s'√©value que dans un langage de passion, dans lequel il n'y a aucune monotonie logique, o√Ļ tout est √©v√©nement.
chemin,étoile,langue,vérité

tagore r.
L'ambition de la religion du poète n'est pas de dompter l'Infini pour des fins domestiques. Elle est la musique, qui nous distrait de nos pensées.
art
Le po√®te serait donc ce fakir solitaire, devant un cobra sans fin, en train d'extraire de sa fl√Ľte les m√©lodies, qui projetteraient le reptile le plus haut possible.
création,hauteur,idée,inconnu,musique,platitude,poésie,religion,solitude

tolsto√Į l.
–Ě–į–ī–ĺ –Ĺ–Ķ —Ā—ā–ĺ–Ľ—Ć–ļ–ĺ —Ā—ā–į—Ä–į—ā—Ć—Ā—Ź –ī–Ķ–Ľ–į—ā—Ć –ī–ĺ–Ī—Ä–ĺ, —Ā–ļ–ĺ–Ľ—Ć–ļ–ĺ —Ā—ā–į—Ä–į—ā—Ć—Ā—Ź –Ī—č—ā—Ć –ī–ĺ–Ī—Ä—č–ľ¬†; –Ĺ–Ķ —Ā—ā–ĺ–Ľ—Ć–ļ–ĺ —Ā—ā–į—Ä–į—ā—Ć—Ā—Ź —Ā–≤–Ķ—ā–ł—ā—Ć, —Ā–ļ–ĺ–Ľ—Ć–ļ–ĺ –Ī—č—ā—Ć —á–ł—Ā—ā—č–ľ.

Ne cherche pas à faire du bien - sois bon. Ne pas éclairer, mais être lumineux.
bien
« Affair√© √† faire du bien, tu n'as plus le temps d'√™tre bon »* - Tagore. Je sais que je suis bon et lumineux. Mais comment en convaincre l'observateur incr√©dule, qui est moi-m√™me, le jour des yeux √©teints¬†? « Deviens ce que tu cherches¬†! » - Ang√©lus - « Werde was du suchst¬†! » - mais je suis ce que j'ai trouv√©, et Pythagore, avec « Deviens ce que tu es », est plus percutant. La lumi√®re de l'asc√®te ne chauffe pas, car elle ignore les facettes. La lumi√®re de l'esth√®te se rit des facettes. La lumi√®re du po√®te est tourn√©e vers l'int√©rieur, et ses ombres ‚Äď vers l'ext√©rieur¬†; pour produire de l'√©clat chez autrui, il faut √™tre √©clatant ‚Äď en soi.
action,être,mot,ombre,poésie,regard,soi

cité
Aucune force ext√©rieure ne peut nous priver de notre libert√© int√©rieure¬†; celle-ce ne se perd qu'en suivant soit l'inertie moutonni√®re, soit l'algorithme m√©canique. Ceux qui sont d√©j√† tout pr√®s du mouton ou du robot pensent qu'« il est ais√© d'√©craser, au nom de la libert√© ext√©rieure, la libert√© int√©rieure de l'homme » - Tagore.
continuité,force,liberté,mouton,robot

tagore r.
O√Ļ les routes sont trac√©es, je perds mon chemin¬†; le sentier est cach√© par les ailes des oiseaux, le feu des √©toiles - par les fleurs.
doute
Demande-toi ce qui te mit en marche. Ah, si ce fut la bienveillance de mon étoile ! Sur la route, dessinée par mon regard et parcourue par mon rêve, je n'aurais besoin que de mon propre feu et de mes propres ailes. Toutes les routes, que creusent les bras, foulent les pieds ou évalue la raison, tournent vite en sentiers battus.
auteur,chemin,éléments,étoile,immobilité,raison,regard,rêve

tagore r.
L'homme est l'homme, la machine est la machine, - et tous deux ne s'uniront jamais.
hommes
Tu as peut-√™tre raison, mais seulement en paradoxe¬†: ils vont se croiser en invertissant leurs r√īles. La machine ma√ģtrisera de plus en plus les subtilit√©s de l'esprit humain, l'homme se d√©barrassera de son √Ęme et ne s'appr√©ciera que sur l'√©chelle m√©canique. Deux calculateurs, dans une entente glaciale.
√Ęme,esprit,go√Ľt,jeu,modernit√©,paradoxe,robot,simplicit√©

ironie
Sotte attitude¬†: se croire au ciel et prodiguer conseils √† la terre. La hauteur est dans la posture de l'arbre¬†: « Arbres, √©ternels efforts de la terre, pour parler au ciel » - Tagore.
arbre,éléments,étoile,hauteur,pose,réalité

tagore r.
L'idée s'infiltre dans le rythme, pénètre les mots, et vibre dans leur ascension et leur chute.
mot
Quand on a compris, que c'est bien l'id√©e qu'on m√®ne en bateau et que ce n'est pas elle qui m√®ne la danse, on a des chances de devenir danseur surclassant le calculateur. « Le vrai po√®te est celui qui trouve l'id√©e en forgeant le vers »** - Alain - il tombe la-dessus, sans l'avoir cherch√©e.
art,danse,défaite,hauteur,idée,intensité,musique,raison

tagore r.
Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.
vérité
Les erreurs se reçoivent comme invités d'honneur et sont congédiées comme voleurs. Les vérités - tout le contraire !
erreur,négation
Tagore R.