Amiel H.-F.
 
 
 

amour
Ne pas aller au-delà des premiers sentiments (après, on plane), mais toujours exiger des secondes pensées (pour trébucher au bon endroit). « Revois deux fois pour voir juste ; ne vois qu'une fois pour voir beau » - H.-F.Amiel. Vivre de revenez-y des idées et de reste-là des sens primesautiers. Ne tenir qu'à ce qui est de première ou de haute main. Sachant que la hauteur et le premier sentiment ne promettent pas de paradis ; l'enfer n'est-il pas « l'œuvre du haut savoir et du premier amour » - Dante - « fecemi la somma sapienza e l'primo amore » ?
bonheur,commencement,esprit,hauteur,idée,savoir,sentiment

amour
Tout poète est amoureux, mais tout amoureux n’est pas poète. Le poète fait partie de la seule race, consciente de l’existence de notre second soi, du soi inconnu, inspirateur de la musique de nos sentiments et de nos images. « L’amour est l'oubli de soi » - H.-F.Amiel – du soi connu, résident de notre esprit, l’oubli pour mieux se souvenir, enfin, du soi inconnu, résident tantôt de notre cœur et tantôt de notre âme !
âme,cœur,inconnu,mémoire,musique,poésie,sentiment,soi

amour
Comme avec tout état d’âme ou de cœur, on peut associer à l’amour un arbre ; celui-ci serait l’arbre le plus chargé d’inconnues, ce qui le rend le plus unifiable de tous : « L'amour est la suppression de la distance ; il est, dans son essence, unification, identification, fusion » - H.-F.Amiel – mais aucun des amoureux ne se reconnaîtrait dans l’arbre unifié.
âme,arbre,cœur,proximité

cioran é.
Regardez la gueule de celui qui a réussi, qui a peiné. Vous n'y découvrirez pas la moindre trace de pitié.
bien
Que penser de ce monde, où les seuls à pratiquer l'ironie et la pitié sont ses ratés ! Tout triomphe non-simulé endurcit. « Qui gagne ici, là-haut perd davantage » - F.Schlegel - « Viel kann verlieren wer gewinnt ». Jadis, on pouvait consacrer son ascension à une idée traquée, auréolée d'un mensonge indocile et tendue vers un avenir radieux. Aujourd'hui, la seule idole est la vérité : irrécusable - donc pas d'ironie, mécanique - donc pas de pitié. La sagesse et la sainteté commencent par la honte – la reconnaissance de la défaite fatale du Bien. Les goujats, chargés de chaires ecclésiales ou universitaires, ne sont pas d’accord : « Aider à la victoire du Bien, c’est le but commun des saints et des sages » - H.F.Amiel.
bassesse,défaite,école,ironie,mensonge,pitié,robot,souffrance,vérité

doute
Mes mots et mes actes admettent deux interprétations – dans le contexte temporel où se compose le discours objectif de mon soi connu, ou bien dans le contexte spatial où se joue la musique subjective de mon soi inconnu, bref dans le devenir ou dans l’être. Mais qui entendra « ce moi obscur, incapable de s’objectiver en esprit, âme, cœur » - H.F.Amiel ?
action,âme,cœur,esprit,être,inconnu,musique,soi,temps

amiel h.-f.
Comprendre est un moyen ; le but est de vivifier.
doute
Comprendre, c'est justifier ; la vie est sa propre justification. Moins je chercherai de l'esprit et plus je soignerai la lettre, - plus vivant sera mon mot. Vivre, c'est (me) douter du bien et palpiter du beau.
auteur,beauté,bien,contrainte,esprit,intensité,mot,raison,vie

hommes
Le sujet culturel, dominé par le projet commercial, telle est l’américanisation de la France. « Si jamais la France s’américanise, sa fleur raffinée périra sans retour » - H.F.Amiel.
amérique,argent,culture,france,modernité

amiel h.-f.
Ce que nous sommes gâte ce que nous croyons être.
ironie
Mais ce que nous croyons être en rêve, nous empêche d'être trop fiers de ce que nous sommes en acte.
action,être,représentation,rêve,soi

amiel h.-f.
Une pensée sans poésie, une vie sans hauteur - c'est un paysage sans ciel, on y étouffe.
noblesse
En hauteur ou devant une beauté, on a aussi le souffle coupé, mais la respiration difficile y est compensée par l'inspiration, due à un bon liquide - le sang, l'encre ou la larme. On y trouve un climat sans terre.
climat,éléments,hauteur,idée,intensité,musique,poésie,tragédie,vie

russie
Le Russe et le Français sont d’accord sur le lieu de la vraie vie – ailleurs. La beauté et la bonté se dégagent du rêve plus nettement que de la réalité. « L’Allemand veut pénétrer jusqu’à la Nature. Le Français et le Russe s’arrêtent à la convention » - H.-F.Amiel - ils savent, ceux-ci, qu’aller au bout, c’est aller à l’ennui.
allemagne,beauté,bien,ennui,france,idée,nature,réalité,rêve

russie
Le bouseux, depuis cent ans au pouvoir en Russie, est insensible à l’élégance dans l’acte et incapable de rigueur dans la pensée. C’est pourquoi ce vœu pieux - « S’ils peuvent convertir la dureté en fermeté, la ruse en grâce, ils se feront aimer » - H.-F.Amiel – restera sans suite.
action,amour,cité,grâce,hommes,idée

souffrance
Me lamenter de mes débâcles, face aux hommes, c'est du ressentiment mesquin ; les infirmités de la vie, dignes de figurer dans mes lamenti, doivent provenir de mes échecs inexorables, face à l'ange, celui de la chute ou celui de la mort. Pour s'attacher au grandiose, il faut aimer la vie ; les suicidaires sont parmi les plus mesquins : « Entraîné par la volupté du suicide, je cède à la fascination des bagatelles » - H.-F.Amiel.
ange,défaite,hommes,lutte,mort,platitude,révolte,vie

souffrance
En songeant aux conditions les meilleures pour une écriture, au ton et à la pénétration, dont je rêve, je jalouse les destins antithétiques de ceux qu'enviaient Tolstoï ou Cioran - ceux des bagnards ou des persécutés - et pour un objectif inverse au leur - plus d'authenticité et d'humilité. Je jalouse J.Joubert ou H.-F.Amiel, leurs salons parisiens et leurs chaires helvètes, où la bile et la peine attestent une totale et orgueilleuse invention.
acquiescement,art,auteur,authenticité,création,france,gloire,haine,rêve
Amiel H.-F.